Historique

Le savon de Marseille a traversé les siècles ! 

Si on remonte le temps, les premières traces remontent à l'antiquité avec les premiers mélanges à base d'eau, d'huile et de cendres. Une histoire qui débute sur les bords de la Méditerranée et qui a depuis traversé le monde entier.

Le procédé de fabrication fut inventé au moyen-âge, en ajoutant de la chaux aux cendres lessivées. Le savon de Marseille était né, il deviendra historique.

A la fin du 16e siècle, la savonnerie est essentiellement le fruit du travail de petites entreprises familiales marseillaises. La Provence dispose en effet des matières premières nécessaires à la fabrication du véritable savon de Marseille :  l’huile d’olive, le sel et les cendres de salicorne de la Camargue.

C'est au au 19ème siècle que la profession de savonnier s’organise, Marseille en devient le principal lieu de production.

A cette époque on dénombre pas moins de plusieurs dizaines de savonneries à Marseille, chacune proposant sa propre marque.

Nous sommes à l’apogée du savon de Marseille et un peu partout dans la ville fleurissent des affiches aujourd’hui collector vantant les mérites de cet icône de la culture marseillaise et provençale.

Une appellation contrôlée est créée pour faire face aux copies dues à sa grande notoriété.

Mais avec le développement de nouvelles technologies de lavage (notamment des poudres pour machines à laver), la production du savon de Marseille diminue grandement, et nombre de savonneries sont dans l'obligation de devoir baisser le rideau. Mais les vertus de ce produit naturel et biodégradable vont permettre un nouvel essor depuis les années 80.